Mortemobire GARAUD.NET
   
  Sulder Magazine 51 (Novembre - Décembre 2016 - Janvier - Février 2017) ***Complet***
 Section Sulder (LIVRE) Tome 15 Chapitre 01
Nouveau chapitre
Tome 15 Chapitre 1

La guerre des étoiles
   ********** Extrait **********

    Maître Blanc était encore dans la salle de combat. Il se préparait pour partir vers le lieu secret où il devait récupérer les transporteurs. Cette attaque des saminiens le chagrinait, il n’était pas certain que ce fut une bonne chose. Il n’avait jamais été contre un peu d’entraînement sur le terrain, mais ces saminiens étaient particulièrement coriaces. Et le fait qu’ils ignorent l’énergie n’était pas de bon augure, car c’est le genre de secret qu’ils ne tarderaient pas à découvrir et à maîtriser. Si les membres de l’empire des héritiers ne pouvaient plus avoir l’avantage de l’énergie, il n’y aurait plus que quelques êtres sur Sulder pour la protéger de l’invasion des saminiens. Maître Blanc réajusta sa capuche blanche au-dessus de sa tête pour que personne ne puisse voir la moindre parcelle de son visage.

    Il regarda d’un air vague la salle de combat complètement vide. Il repensa aux derniers combats auquel il avait pu assister. Sa longue expérience lui avait permis de former plusieurs très bons combattants. Mais pour le moment, il n’y avait pas une grande perle rare. Peut-être ce Sulus d’Inima pourrait faire la différence, si c’était bien le fils d’Iseul. Sulus serait une aide précieuse et certainement le seul qui pourrait profiter des combats contre les saminiens pour accroître ses pouvoirs de façon très rapide. Mais cela serait aussi certainement la cause de la sortie de son aigle de glace. Sulus n’était peut-être pas encore prêt à apprendre qu’il n’était pas un guerrier de la Guilda comme Inima lui a fait croire. Il était un aigle. Un être exceptionnel qui a les moyens de devenir l’un des futurs héros de cette planète. Ce jour n’était pas encore arrivé, mais Maître Blanc savait qu’il devrait aider Inima dans la formation de Sulus. Car un aigle ne se forme pas tout seul. Trop lentement si ça devait être le cas. Il avait déjà une longue expérience derrière lui, il savait ce qui serait bon pour Sulus.

    Maître Blanc soupira un grand coup sous sa capuche et commença à se diriger vers la porte de sortie de la salle de combat. Il avait laissé deux jours de liberté à plusieurs membres de l’empire des héritiers avant qu’ils ne repartent vers Englub pour répondre au rendez-vous des chefs d’empire lancé par les chevaliers de l’Empire.

    Maître Blanc voulait qu’ils soient en forme, il avait un mauvais pressentiment sur cette rencontre. Il sentait que quelque chose de pas très clair se tramait derrière cette demande. Même s’il avait une pleine confiance dans les chevaliers de la main, il y avait autre chose, mais il ne savait pas encore quoi ?

    Maître Blanc secoua ses membres supérieurs par des gestes amples. Il devait se mettre en route. Il avait déjà perdu trop de temps.

    Un bruit étrange vint le troubler. Il n’y avait pourtant personne dans la salle de combat. Il se retourna brusquement en mettant ses deux mains en avant comme pour se préparer à combattre un adversaire. Sa tête bougeait dans tous les sens, Maître Blanc cherchait ce qui venait de perturber ses sens.

    « Incroyable, se dit-il. Je suis persuadé d’avoir entendu une voix. Il n’y a pourtant personne. Est-ce que je deviendrais fou ? Je ne suis pas aussi vieux que cela. » Maître Blanc n’était pas convaincu et il continua à scruter tous les recoins de la salle de combat du regard dans l’espoir d’y déceler une présence. Au moment, où il relâcha sa vigilance, un nouveau son vint lui titiller les tympans.

    Maître Blanc se retourna de nouveau à toute vitesse, si vite que l’air claqua avec une explosion retentissante. Il venait simplement de dépasser la vitesse du son en se retournant. Malgré la promptitude de son action, il ne voyait toujours personne. Pourtant, il était certain d’avoir entendu une voix lui souffler dans les oreilles.

    Maître Blanc continua à observer la salle de combat, lorsqu’une idée lui traversa l’esprit. « Je fais fausse route, se dit-il. Ce ne sont que des sons que j’entends. Je n’ai pas senti la moindre présence, on cherche à communiquer avec moi. Mais pas physiquement, simplement par télépathie ! Qui est assez puissant pour communiquer avec mon esprit ? Il était normalement protégé par une barrière protectrice. Je ne sais pas qui est capable d’un tel prodige, mais je ferais mieux de chercher à en savoir un peu plus. Diminuons cette barrière de protection. »

    Maître Blanc plaqua ses deux mains l’une contre l’autre et se concentra quelques secondes. Les sons se firent plus audibles dans son esprit en quelques instants. Tout devint compréhensible et il haussa les sourcils. C’était une sorte d’appel à l’aide. C’était une voix féminine qui semblait vouloir parler à un certain Altaïr. Maître Blanc continua à se concentrer pour répondre à cet appel.

   ********** Extrait **********

Retour
Retour Sulder Magazine 51

Conception et réalisation par Bertrand Garaud 2000-2020