Mortemobire GARAUD.NET
   
  Sulder Magazine 57 (Mai - Juin 2018) ***Complet***
 Section jeux de société (AVIS) Château Aventure
Présentation
Château aventure est un des derniers jeux à avoir rejoint la ludothèque. Le 910e d’après mes projections. Les derniers jeux n’ont pas été renseignés dans la base de données.


image


Château Aventure s’inspire des jeux de rôle textuels qui existaient au début des jeux informatiques. Les joueurs avançaient dans l’aventure en tapant des lignes de commande. Cela donnait les actions à réaliser, une bonne partie du jeu était de découvrir le lexique autorisé par le jeu.


Dans un cadre codifié du même acabit, Château aventure permet de glisser doucement vers un jeu d’énigme.


Explication rapide
Un des joueurs va être le maître de jeu (l’ordinateur). Il est le seul à connaître le scénario organisé sur quelques pages comme un livre dont vous êtes le héros et à voir la carte du jeu. Important, j’ai fait l’erreur lors de la première partie de laisser la carte visible. Il y a trop d’indices sur la carte.


image


Chaque scénario commence par la lecture d’une description de la scène de jeu.


Les autres joueurs dirigent leur personnage en prononçant simplement des commandes très simples : « Aller vers le sud », « sortir hutte », « prendre un objet ».
Le maître du jeu n’a pas d’interprétation à faire, les principales commandes essentielles sont déjà listées avec les instructions à lire pour les résoudre.


Le défi va venir que les joueurs jouent les uns après les autres et ils ne peuvent donner qu’une seule commande. Le premier peut très bien dire : « Sortir hutte » et le suivant annoncé « Entrer hutte »
Mon avis
Le jeu a tout de suite séduit Florence et Adrien. Facile pour eux de jouer et même de prendre le rôle de maître de jeu. Adrien a même commencé à inventer de nouveaux scénarios.


Sur les 12 scénarios proposés dans la boite, il y a deux ou trois scénarios que l’on ne fera pas avec les enfants (zombie, etc.)


image


Le prochain essai va être d’y jouer en voiture ! Je suis persuadé que c’est un jeu idéal dans ce contexte. Il n’y a que le maître de jeu qui a à lire son scénario; et encore en se préparant à l’avance, le scénario peut être retenu dans les grandes lignes. Laissant juste un peu d’improvisation pour compléter les manques. Je devrais essayer ça lorsqu’on va aller à Sherbrooke à la fin du mois de juin.


Une belle découverte que je recommande.
Retour
Retour Sulder Magazine 57

Conception et réalisation par Bertrand Garaud 2000-2020