Mortemobire GARAUD.NET
   
  Sulder Magazine 35 (Mai - Juin - Juillet 2012) ***Complet***
 Section Sulder (LIVRE) Tome 01 Chapitre 08
Nouveau chapitre

Tome 1 Chapitre 8

Manu
   ********** Extrait **********

    Manu se mit doucement à rire en croisant les bras sur son torse et s'approcha un peu plus des cottes de mailles pour les lorgner de haut. « Prenez celle qui vous conviendra messire. Je vais vous l'offrir. »

    Balco regarda son compagnon d'une façon nouvelle, il n'en revenait pas qu'on lui propose une telle chose. Balco baissa de nouveau les yeux vers le sol pour chercher ses mots…

    Ils restèrent dans la boutique une bonne heure, le temps pour Balco de trouver une cotte de mailles et de la faire ajuster un peu. Balco découvrait petit à petit son compagnon Manu. Balco le trouvait particulièrement froid à la moindre des questions le concernant. Il préférait écourter toutes les discussions sur le sujet. Cette froideur d'apparence cachait pourtant un être amical et sincère. Balco en découvrait quelques contours, mais bien des mystères résidaient sur lui.

    Balco grimaça un peu après quelques minutes de marches en ayant revêtu sa cotte de mailles. Elle commença à se faire lourde et cela ne l'amusa plus beaucoup. Manu étouffa un rire roque en regardant Balco se plaindre de la sorte. Balco lui jeta un léger regard noir, mais se ravisa pour ne pas lui tenir rigueur de cette remarque. Il lui devait de lui avoir offert cette cotte de mailles et qui sait si elle ne pourrait pas lui sauver la vie un jour.

    Balco suivit Manu qui déambulait dans les rues de Haches. Cette fois, c'était plutôt une véritable visite. Manu passa par tous les lieux importants de la cité pour que Balco puisse avoir une image de l'entrée des bâtisses. Car il était bien en peine de pouvoir se souvenir de toutes les ruelles qu'il avait empruntées. Manu se voulut rassurant à ce sujet, lui expliquant qu'il apprendrait à vivre ici et que dans quelques semaines il se baladerait les yeux fermés. Il ajouta que s'il devait se concentrer sur une chose pour le moment, c'était de connaître les chemins pour retourner à la taverne où qu'il soit dans la cité. Balco marmonna quelques mots, car pour le moment il ne prenait aucun chemin pour rentrer ce qui n'allait pas l'aider. Manu se remit à rire chaudement de la réaction de Balco et il l'informa qu'il allait l'amener à la salle de combat de Haches.

    Le visage de Balco s'illumina immédiatement à cette nouvelle. Un sourire béat se lisait sur son visage et il suivit Manu en pressant un peu le pas oubliant la cotte de mailles qu'il trouvait si lourde l'instant d'avant. Manu accéléra le pas pour répondre à l'impatience de Balco et il le mena comme promis devant la salle de combat de Haches. C'était une grande bâtisse faite en pierre blanche et grise disposée de façon régulièrement, ce qui donnait l'impression que les murs étaient un immense damier. Le toit de couleur orangé était couvert de mousse verte et brune. La salle de combat était très mal entretenue, la grande porte d'entrée était vermoulue et de travers. N'étant pas fermé, Balco put voir à l'intérieur un amas de poussière et des restes de mobilier fracturés. C'était bien loin de tout ce qu'il avait pu imaginer. Balco était profondément déçu par cette vision qui était tout le contraire de ce qu'il avait pu lire dans les histoires. Manu posa une main sur son épaule en lui contant que la vieille salle de combat attendait le renouveau de l'énergie, même si elle semblait prête à s'écrouler elle tiendrait jusqu'à ce moment-là. Manu ajouta qu'il tenait à voir ce bâtiment retrouvait sa beauté et sa fonction au cours de sa vie.

    Balco sentit dans l'intonation de la voix de Manu un sentiment profond pour ce lieu. Il n'avait à aucun moment senti ça auparavant, il lui avait semblé jusqu’alors que Manu avait une voix sans émotion en toute circonstance. Balco soupira un peu et fit comprendre à Manu qu'il avait la même envie que lui. Il ne savait pas s'il pourrait aider efficacement pour que le cours des choses reprenne leur place. Il ferait son possible sans hésiter s'il le pouvait.

    Manu lui dédia un sourire et décida de continuer d'avancer un peu pour ne pas rester devant le bâtiment. Ils traversèrent la grande place en terre qui faisait face à l'entrée de la salle de combat et prirent la direction de la tour de magie. Arrivant au bout de la place, ils furent arrêtés par un nain qui interpella Manu d'une voix puissante. Balco s'arrêta et tourna son regard vers le nain.

    Balco fut immédiatement surpris par la coupe de cheveux du nain. Il avait des cheveux dressés sur la tête d'une trentaine de centimètres de haut et teints d'une couleur verte avec une longue mèche rouge sur le devant. Des gros sourcils teints en jaune et des yeux marron observant Balco de façon curieuse. De longues moustaches tressées et teintées en bleus. Et enfin une impressionnante barbe qu'il avait arrangée également en six longues nattes. Deux étaient d'un noir profond, deux autres jaunes et les deux dernières rouge sang. Balco ne fit pas attention à l'accoutrement du nain. Il jeta juste un œil sur la grande lame de la hache qui dépassait dans le dos du nain.

   ********** Extrait **********

Retour
Retour Sulder Magazine 35

Conception et réalisation par Bertrand Garaud 2000-2020