Mortemobire GARAUD.NET
   
  Sulder Magazine 37 (Décembre 2012 - Janvier - Février - Mars - Avril - Mai 2013) ***Complet***
 Section Sulder (LIVRE) Tome 01 Chapitre 10
Nouveau chapitre

Tome 1 Chapitre 10

Inexpérience
   ********** Extrait **********

    De grandes flammes rouges et jaunes vinrent lécher la grande porte de Haches par dessous et remontèrent rapidement pour la recouvrir. En quelques secondes, la porte fut littéralement consumée par les flammes. Les dernières cendres voltigèrent sous l'effet des pas des premières créatures des ténèbres venues envahir la cité. Le sang de Balco se glaça aussitôt. Il avait l'impression de revivre sa première rencontre avec ces créatures infernales.

    La situation était pourtant différente. Il n'avait pas le moindre espoir de survie la première fois. Alors que cette fois, il n'était pas seul. La présence du grand maître, dans l'enceinte des murs de la cité, à elle seule justifiait tout l'espoir qu'il avait au fond du cœur. Et puis, il y avait plusieurs dizaines de personnes dont il ne connaissait pas toujours le nom, formées personnellement par le grand maître. Elles semblaient avoir toute la confiance de ce dernier pour repousser les envahisseurs. Pour terminer, il y avait l'armée de Haches mise au repos officiellement par le grand maître. Elle était pourtant bien présente en partie face à la grande porte de Haches et les hommes manquants étaient prêts à être mobilisés en quelques minutes.

    Balco se doutait même que toute la population de la grande cité de Haches se retrouverait avec les armes pour défendre leur vie si cela devait être nécessaire. Le prix de la liberté n'a pas le même sens pour tout le monde, mais la survie c'était une autre affaire.

    Tout cela devait favoriser le moral de Balco pour avoir foi dans une victoire contre l'envahisseur. Mais son cœur n'y était pas vraiment, la crainte continua de se lire sur son visage. Crainte fondée sur la vision des squelettes, enchantés par une puissante magie noire, qui étaient en train de passer la grande porte de Haches. Plusieurs frissons parcoururent le dos de Balco. Il ne savait plus quoi faire. Il était là pour apprendre, mais c'était la peur qui le dominait.

    Naneshhlimsh et Manu, qui l'encadraient toujours, avaient un visage lumineux à la vision des squelettes. Ils se réjouissaient pleinement de pouvoir combattre et remettre ses os vivants à la place où l’on n’aurait pas dû les en tirer. Le visage de Manu le rassura légèrement. Un visage humain impassible. C'était Manu toujours sans émotion visible et pourtant là il y avait un léger sourire sur ses lèvres, le rendant lumineux. Le visage de Naneshhlimsh était beaucoup plus expressif. Mais c'était tout de même un lézard noir. Sa peau noire et visqueuse, son sourire carnassier dont une bave blanchâtre coulée entre ses dents... Ce n'était pas le meilleur moyen d'être rassuré, cela aurait pu être une bestiole de l'un de ses cauchemars.

    Il lui était encore un peu étrange de comprendre que ce lézard noir, parlant la même langue que lui en un peu plus sifflante, était une créature alliée. Le monde était bien étrange et très éloigné de tout ce qu'il avait connu au cours de son enfance.

    Un grand fracas retentit derrière les murailles, plusieurs cris stridents et perçants s'en suivirent, forçant Balco à plaquer ses mains contre ses oreilles. Lâchant son épée qui se planta à ses pieds droits comme un piquet ! Balco ferma les yeux en souhaitant que tout ça passe le plus vite possible. Manu à côté de lui plissa légèrement les yeux, mais ne donna aucun signe d’une expression quelconque sur son visage. Il regarda Balco et Naneshhlimsh en tournant à peine les yeux dans leur direction.

    « Ne perdons pas de temps avec les squelettes, clama d'une voix neutre Manu. Il y a des choses plus intéressantes qui arrivent justes derrière. » Cette phrase n'inspira absolument pas Balco. Les squelettes étaient une menace bien suffisante selon son point de vue.

   ********** Extrait **********

Retour
Retour Sulder Magazine 37

Conception et réalisation par Bertrand Garaud 2000-2020