Mortemobire GARAUD.NET
   
  Sulder Magazine 39 Spécial HeroQuest (Juillet - Aout 2013) ***Complet***
 Section Sulder (LIVRE) Tome 02 Chapitre 01
Nouveau chapitre

Tome 2 Chapitre 1

La magie elfique
   ********** Extrait **********

    Le grand maître lui avait expliqué la magie et ses principes. Principalement le facteur récupération ! Elle puisait dans les propres forces qui animaient sa vie pour renouveler sa magie. Étrange phénomène qu’elle avait appris à maîtriser et contrôler. Son corps bouillait de magie, bien plus que tous les autres lanceurs du groupe. Mais ce n’est pas pour cela qu’elle devait faire n’importe quoi. Sa vie et sa magie ne formaient plus qu’un en elle et si l’un venait à manquer ce serait la fin.

    Le grand maître lui avait ensuite confié un livre de magie, son premier. Elle le garde encore précieusement aujourd’hui. Ce fut une révélation, la magie n’a rien à voir avec les grimoires, les écrits, les paroles étranges… Tout ça c’est pour donner le change aux incrédules, aux ignorants. La réalité est bien plus simple et définitivement ridicule. La magie n’est qu’image. Sa première expérience avait été de créer l’image de la table s’écroulant et c’est cette image qui passa de son esprit au monde réel par l’intermédiaire de sa magie.

    Elle avait parcouru le livre du grand maître en ouvrant de grands yeux. Les textes en elfiques s’étaient brouillés en quelques instants pour ne laisser place qu’à des images. Les livres de magie n’étaient que des livres d’images ! Mais chaque image porteuse de morts, de malédiction… Il ne fallait pas prendre tout cela à légère. Elle avait appris à contrôler les images de ses pensées. Chaque image n’était pas faite pour trouver une réalité. Et surtout, il restait un fait, rien ne se crée, rien ne se perd… tout se transforme. Et c’est son corps, la magie enfermée à l’intérieur, qui se transforme pour donner forme à ses images.

    Comme tous les autres lanceurs de sorts, elle avait appris à donner le change en retenant des formules absurdes, des gestes, des faciès. Lancer un sort était devenu un spectacle pour celui qui le lançait.

    Alendomïën continua de ruminer sa colère en arrivant sur le palier de la tour de magie. Son esprit était rempli d’images où la tour de magie s’écroulait ou partait en fumée grâce à de puissantes flammes rougeâtres ou encore englouties dans une crevasse qui se serait ouverte sous elle. Mais elle retint chacune de ses images au sein de son esprit.

    Elle avait certainement la capacité de donner une réalité à ses images. La dépense magique pour la réalisation de son image aurait été importante, mais pas insupportable à la vue du niveau qu’elle avait atteint. Elle ne devait pas faire ce geste le grand maître lui en aurait voulu. Elle devait prendre exemple sur la patience du grand maître.

    Prochainement, elle aurait un droit d’accès à la tour de magie et alors elle aurait accès à encore plus de livres… plus d’images. Toujours des images. Il n’y avait que cela dans la vie d’un lanceur de sort collectionner les images dans son esprit ou en les transposant dans les pages blanches d’un grimoire afin de les visualiser en temps voulu.

    Elle jeta un regard noir et froid aux deux gardes postés devant la porte d’entrée de la tour. Ils ne cherchèrent pas à l’arrêter. Les deux gardes restèrent immobiles, impatients que la magelsorf quitte la tour de magie. Ils ne souhaitaient en aucune manière la provoquer. Leur vie était déjà assez compliquée avec tous les lanceurs de sorts officiels de la tour de magie pour ne pas vouloir subir les malices de ceux qui n’en faisaient pas parties.

   ********** Extrait **********

Retour
Retour Sulder Magazine 39

Conception et réalisation par Bertrand Garaud 2000-2020