Mortemobire GARAUD.NET
   
  Sulder Magazine 69 (Spécial BGA)
 Section jeux de société (BGA) 7 Wonders [3-7]
Présentation
image jeu


7 Wonders, un jeu rapide en vrai, mais la partie décompte des points finaux est aussi longue que la partie elle-même. En version informatisé, la partie est encore plus rapide et le décompte des points n'est plus un challenge.


Donc c'est encore plus sympathique de jouer avec cette version. L'autre aspect fort intéressant, c'est que c'est un jeu qui peut se jouer jusqu'à 7 joueurs. L'explication du jeu n'est pas si complexe, mais il y a tout de même beaucoup de manière de jouer et de gagner des points. Donc les premières parties vont demander un peu d'apprentissage, principalement des cartes violettes.
Règles en 4 points

Thématique du jeu

En tant que dirigeant d'une des 7 grandes merveilles du monde antique, vous devez intelligemment rassembler des ressources, développer des routes commerciales et affirmer votre suprématie militaire.

But du jeu

Marquer le plus de points possibles

Comment atteindre le but?

On va gagner des points : - Avec les victoires militaires (perdre des points avec des défaites) - Avec le trésor (3or = 1pt) - Avec la merveille (les points dépendent de la merveille) - Avec les bâtiments bleu (les points sont marqués sur la carte bleu) - Avec les bâtiments vert (en cumulant des symboles identiques. 1 Symbole = 1pt, 2 symboles = 4pt, 3 symboles = 9pts etc. ET en cumulant les séries de symboles différents. Pour chaque série de 3 symboles différent = 7 points) - Avec les bâtiments jaune (il y a quelques cartes qui rapportent des points) - Avec les bâtiments violet (Chaque carte a un décompte différent qui dépendent principalement de la configuration de notre cité ou d'une cité voisine.)

Résumé d'un tour de jeu

Le jeu repose sur le principe du draft. Chaque joueur dispose de sept cartes. Il en choisit une et passe les autres à son voisin. Il en récupère donc six, en prend une deuxième et fait passer le paquet, etc. La plupart des cartes ont un coût en ressources (bois, brique, pierre, verre, tissu…) qui peut aller de rien (à la première période) jusqu'à cinq ou six ressources. Chaque civilisation produit initialement un type de ressources et peut en acquérir d'autres durant les deux premières périodes. Pour autant, cela suffit rarement mais il est aussi possible d'acheter des ressources à ses deux voisins directs mais à eux seuls. Impossible d'aller en prendre à un joueur situé plus loin. Il n'est donc pas forcément utile de poser une carte de ressource si le voisin produit déjà ce qui est nécessaire. C'est aussi là que les cartes de commerce prennent toute leur valeur puisqu'elles permettent, entre autres, d'obtenir des ristournes au grand désarroi de ses voisins. Certaines cartes donnent des gratuités pour d'autres cartes, à la période suivante. Cela forme un véritable arbre des connaissances, comme dans tout bon jeu de civilisation qui se respecte. Une carte peut donc être "construite" en en payant le coût de construction. Elle peut aussi servir à ériger sa merveille en en payant un coût spécifique. La merveille est aussi une importante source de points de victoire et de bonus particuliers. Enfin, une carte inutile (ou qu'on ne veut pas laisser à un adversaire) peut aussi être échangée contre de l'or.
Interface BGA et règles spéciales
image


L'interface va présenter au centre, les différentes merveilles qui sont en jeu. Celle en haut doit être la votre. Les deux autres merveilles importantes sont vos voisins car c'est avec eux que l'on va avoir des interactions.


En haut de l'interface, vous allez retrouver les cartes disponibles à ce tour (7 au début, puis 6, etc. jusqu'à arriver à deux cartes. On en choisit alors l'une des deux et l'autre est défaussé). Puis on attaque l'acte 2 pour 7 nouvelles cartes, puis l'acte 3. Et on compte. Donc on joue 18 cartes, puis fin. (sauf pouvoir de merveille qui peut permettre de jouer quelques cartes de plus)


En survolant une carte, on va avoir une petite explication (utile pour lire les cartes violettes ou jaune tant que l'on connait pas les symboles). On va aussi retrouver sur la carte trois flèches qui vont indiquer :


- En haut, on achète la carte pour ce quel est.


- Au milieu, on achète la carte, mais on va la placer sur un emplacement de notre merveille


- En bas, on défausse la carte et on prend 3 pièces d'or.


Le coût des cartes est indiqué sur le côté gauche (idem le coût d'un étage de la merveille est indiqué à gauche de l'étage). Les gains de la carte sont notés en haut.


image


Un petit signe visuel au moment du choix des cartes va nous indiquer si on a les moyennes. Coche verte, on a ce qu'il faut. Coche verte avec +, une carte que l'on a déjà dans notre cité permet d'acquérir celle-ci gratuitement. Une croix rouge, on a pas les moyens d'acheter cette carte. Une coche jaune avec un chiffre. On a pas tout pour acheter la carte, mais on peut négocier avec nos voisins en leur payant de l'or pour acquérir les ressources manquantes (dans ce cas, l'interface va demander comment on veut répartir nos achats entre les voisins.)

Option BGA
Pas beaucoup d'option.


Visuelle nouvelle édition ou ancienne édition.


Choix aléatoire des merveilles ou choisir manuellement sa merveille.

Statistiques BGA

Nombre de partie (BGA) : 13

Les victoires (BGA)

Joueurnb victoirenb partierendement
Bertrand41331%

Les statistiques scores (BGA)

JoueurMoyenneMaximumMinimum
Bertrand49.76925940
Eric B52.00005252
Maryse48.00004848
Evaluation
Tableau de notation :

  • 0 : Jeu détesté. Je ne jouerais pas à ce jeu.

  • 1 : Jeu moyen. Une partie mais rarement.

  • 2 : Jeu acceptable. On peut faire une partie de temps en temps.

  • 3 : Jeu apprécié, on peut faire une partie.

  • 4 : Jeu adoré. Une partie n'importe quand.




Évaluation des joueurs


Bertrand (4)

Retour
Retour Sulder Magazine 69

Conception et réalisation par Bertrand Garaud 2000-2021