Mortemobire GARAUD.NET
   
  Sulder Magazine 57 (Mai - Juin 2018) ***Complet***
 Section Sulder (LIVRE) Tome 15 Chapitre 2
Tome 15 Le secret des guerriers dragons | Chapitre 2 Le messager
Tome 15 Chapitre 2

Le messager
   ********** Extrait **********

   La nuit tomba sur Haches. Les premières lumières à l’intérieur des chaumières éclairèrent les ruelles de la cité. Les traces de la guerre contre Lichn s’effaçaient progressivement. Elle resterait dans les mémoires de tous.

   Les demeures détruites étaient majoritairement reconstruites. La partie nord de la ville avait été laissée au soin des arklins de Gatrac-Goharic. Il restait encore des marques bien visibles dans la muraille de la cité. Encore éventré à plusieurs endroits. Les réparations étaient en cours.

   Cette guerre avait fait disparaître bon nombre de personnes. La vie avait toutefois repris son cours.

   La taverne des héritiers illumina sa ruelle à son tour. D’un commun accord entre tous, la taverne portait désormais le nom de taverne des héritiers. Certains avaient pensé la surnommer la taverne de Balco. Mais l’héritier de la nuit s'y était opposé. Car il comptait bien quitter cette taverne un jour pour occuper une demeure bien à lui. Pour le moment, il n’avait ni les moyens ni le temps de s’occuper de ce projet.

   Un petit vent froid sifflotait dans la ruelle à l’extérieur de la taverne. Balco était tranquillement assis devant une chope de bière à l’intérieur. Il regardait d’un regard perdu à travers les fenêtres de la taverne. Il repensait à ses derniers jours plutôt tranquilles, il se disait que les jours de paix étaient rares et qu’il devait en profiter pour se reposer.

   Cette soirée était idéale pour recharger ses batteries. Pas de combat à l’horizon, pas de menace, pas de bruit ! Un repos pour les oreilles et pour l’esprit, car pour une rare fois, il était seul dans la taverne !

   Il n’y avait personne ! Pas un seul héros de son empire venu boire une petite bière, afin de faire mieux passer la suivante ou aider à faire glisser la précédente selon le point de vue de chacun.

   Effectivement, il n’était pas vraiment seul, car la tavernière était, derrière son comptoir, prête à servir quiconque entrerait dans cette taverne. Ce n’est pas elle qui viendrait déranger Balco. Elle discuterait avec lui, seulement si c’était lui qui faisait le premier pas.

   Pas un seul membre du groupe présent en cet instant. Et il n’y en aurait pas un seul de la soirée ! Si toutefois, ils étaient tous en mesure de tenir leur promesse. C’était tout un défi à n’en pas douter. Balco s’attendait que certains n’y parviennent pas. Il avait déjà mentalement fait une petite liste de noms qui serait susceptible de ne pas tenir.

   C’était une soirée, rare et exceptionnelle, à marquer d’une pierre blanche sur un calendrier. Ils avaient tous décidé de passer une soirée tranquille de leur côté et de ne pas se retrouver dans leur taverne comme ils le faisaient chaque soir. Balco restait donc seul pour cette soirée, mais il savourait ces instants de calme, si rare, dans le lieu favori de ses compagnons.

   Il était assis dans sa chaise et écoutait les bruits de la rue avec délectation. Il se balançait tranquillement sur les deux pieds arrière de sa chaise. Cette fameuse chaise où son nom fut gravé au dos. C’était la preuve incontestable de son appartenance à cette taverne. Et par extension à tout ce groupe de compagnons d’aventure.

   Balco avait adhéré à cette tradition. Il avait trouvé amusant que tous les clients doivent posséder leur chaise pour entrer et consommer dans la taverne. Après les nombreuses batailles, plusieurs chaises furent brûlées. Le rituel des compagnons était de conserver uniquement la planche du dossier gravé du nom du défunt et de l’accrocher à l’un des murs de la taverne. Un hommage, un souvenir, un lien sans failles avec ce lieu. Une manière pour tous de ne jamais oublier le nom de leurs compagnons. Une façon de retrouver la motivation pour faire face aux nouveaux dangers qui se présenteraient.

   Deux nouvelles chaises avaient aussi fait dernièrement leur apparition. Une soirée bien arrosée pour introniser les deux derniers héritiers ! En la personne de Roq et de Molokos. Respectivement l’héritier des roches et l’héritier de la magie qui obtinrent ainsi leur laissez-passer pour entrer dans la taverne.

   La taverne des héritiers comptait maintenant cinq chaises d’héritiers.

   ********** Extrait **********

Retour
Retour Sulder Magazine 57

Conception et réalisation par Bertrand Garaud 2000-2020