Mortemobire GARAUD.NET
   
  Sulder Magazine 34 (Avril 2012) ***Complet***
 Section jeux de société (JDS) Les aventuriers du rail
Les aventuriers du rail
Lors du précédent numéro, on a ouvert un gros dossier sur Carcassonne. Cette fois ça devrait être un peu plus court, mais on va parler d’un autre jeu qui sort souvent et qui possède de nombreuses extensions qui renouvellent bien le jeu. Enfin presque toutes. Un petit tour d’horizon des possibilités.


Tout ce que je possède, mais également les quelques extensions que je ne possède pas, mais auquel j’ai pu jouer. Donc qui peuvent potentiellement se retrouver dans les statistiques de jeu.


[/img]SM04-JDS1-10.jpg[/img]


Les boites de bases
Les aventuriers du rail


image


CARTE USA


On commence par l’historique la version USA. Les règles les plus simples, mais aussi l’une des cartes où les blocages sont le plus présents.


Comme je ne possède pas cette version, elle n’a pas été jouée autant que cela.


Les aventuriers du rail : Europe


image


CARTE EUROPE


Cette fois, la version que je possède comme jeu de base. La plus régulièrement jouée. Les tunnels et les gares apportent un peu plus que le jeu de base.


Même si la présence des gares rend la notion de blocage caduque ou presque.


Les aventuriers du rail : Märklin


image


CARTE ALLEMAGNE


La carte d’Allemagne, je n’y ai joué qu’une seule fois au cours d’une convention ludique. Je n’en ai pas gardé un souvenir impérissable. On ajoute une règle sur les passagers à transporter. Une petite règle en plus pour quelques points supplémentaires, de souvenir cela était un petit plus, mais le principal restait les objectifs à réaliser.


Toutefois, je n’ai qu’une partie et qui date de plusieurs années, mais souvenir ne sont peut-être pas fiable à cent pour cent.


Les aventuriers du rail : scandinavie


image


CARTE SCANDINAVIE


Une version un peu spéciale, car elle ne peut se jouer qu’à 2 ou 3 joueurs. Deux des trois couleurs de trains sont différentes des autres (blanc et violet) jeux. La carte est vraiment bien optimisée pour 3 joueurs.


J’aime cette carte, car on retrouve la tension du blocage de la première version du jeu et aucune gare pour nous sauver.


Toutefois, ce n’est pas une extension que j’achèterais, limité à 3 joueurs maximum c’est trop peu et surtout trop rare que l’on ne soit que trois. Quant à une version 2 joueurs, j’ai déjà la carte de suisse qui est parfaite pour ça.


Je recommande malgré tout de tester une fois cette version si on aime le jeu. Attention les locomotives sont des jokers qui ne peuvent servir que dans les tunnels ou les ferries, donc ils sont peu intéressants par rapport aux autres versions… Et il y a aussi une belle ligne de 9 wagons !


image


Les extensions officielles
Les aventuriers du rail : 1910


image


USA ÉTENDUE


Une extension spéciale pour la carte USA. Les règles étendues sont une nouvelle série de cartes destination qui permet de renouveler complètement le jeu. Lorsque l’on connait un peu trop les cartes de bases, c’est l’idéal.


BIG CITIES USA


Cette fois, les destinations sont limitées. Dans toutes les cartes destinations qui vont être choisies doit présenter une des villes considérées comme big cities.


Le jeu devient encore plus difficile, car on est certain que chacun des joueurs va avoir des destinations communes avec les autres. Les bonnes routes valent cher.


MÉGA USA


On prend toutes les cartes, celle de base et de l’extension. Cela peut donner des scénarios incroyables avec des cartes destinations qui s’enchainent facilement. A réserver aux connaisseurs et habitués. Un débutant n’aurait aucune chance avec toutes les cartes.


Les aventuriers du rail : 1912


image
EUROPE ÉTENDUE


Extension similaire que la 1910, mais cette fois pour la carte Europe.


Les règles étendues sont une nouvelle série de cartes destinations (grandes destinations aussi). Quand on commence à trop connaître les destinations du jeu de base, il est temps d’acquérir cette extension.


BIG CITIES EUROPE


On joue avec uniquement des destinations qui mènent obligatoirement à 9 villes d’Europe. Les trajets sont donc similaires pour chacun des joueurs.


Contrairement à la version USA, les gares permettent de mieux gérer cette situation dans la version Europe. Mais les bons chemins restent tendus malgré tout.


MÉGA EUROPE


On prend toutes les cartes de la version de base, plus de l’extension.


ENTREPÔTS


L’idée de base c’est que chaque joueur possède un entrepôt, où il va stocker des cartes wagons à l’intérieur. Si un joueur réalise un chemin qui mène à l’un des entrepôts d’un autre joueur, il peut prendre toutes les cartes qui sont dans la réserve.


Pratiqués deux fois pour ma part et plus jamais utilisé depuis ! Extension inintéressante qui n’apporte rien ou presque rien sauf un peu de pions sur le plateau.


Si vous prenez l’extension 1912, vous pouvez mettre les entrepôts de côtés, n’achetez cette extension que pour les nouvelles cartes destinations.


image


Les aventuriers du rail : Alvin et Dexter


image
ALVIN ET DEXTER


Le jeu devient méchant ! Un extraterrestre et un dinosaure attaquent les trains!


Les deux monstres sont positionnés sur deux villes. En fin de partie, toutes les destinations qui doivent passer par l’un ou par l’autre des monstres voient leur point de victoire divisé par deux!


Il y a en plus 10 points de bonus supplémentaires pour celui qui aura bougé le plus souvent Alvin… idem pour Dexter. Il faut dépenser des locomotives pour les déplacer.


L’extension est valable pour toutes les cartes du jeu. Mais ça dénature véritablement l’esprit du jeu qui du statut de familiale devient beaucoup plus cruel. Il faut également bien penser à conserver des locomotives pour le dernier tour de jeu… sinon, vous pouvez être certain que l’un des deux rigolos va venir diviser votre score par 2 !


Une extension qui ne peut sortir qu’avec des experts du jeu. Il faut déjà plusieurs parties dans les jambes avant de les sortir. Sinon ça peut décourager les nouveaux joueurs ce qui serait fort dommage pour un jeu aussi familial.


Les aventuriers du rail : Asie


image
CARTE ASIE


Enfin une extension avec uniquement une nouvelle carte et des destinations sans avoir toutes les cartes wagons et les trains.


Le côté Asie propose une variante en équipe. Pour le moment joué deux fois. Intéressant, mais je pense qu’avec l’habitude et une communication non orale entendue avec le partenaire, on doit pouvoir optimisé ses coups. Le côté intéressant, c’est qu’en équipe on peut jouer jusqu’à 6 !


CARTE ASIE LEGENDAIRE


La carte Asie a une deuxième face : une carte Asie légendaire. Un aventurier du rail classique avec de nouveaux tronçons de voies où l’on doit dépenser plus de cartes pour achever la voie, mais cela rapporte des points de victoire.


Pour le moment, je ne l’ai joué qu’une seule fois, mais je n’ai pas eu une sensation de blocage particulière. Chacun a pu jouer son jeu.


À retenter.


JEU EN ÉQUIPE


Cette indication va permettre de catégoriser les parties qui ont été faites en équipes. Même si c’est que la carte Asie qui est prévu pour ça. Je pense que n’importe quelle carte spéciale 2 ou 3 joueurs peut servir de support pour une variante équipe.


image


Les aventuriers du rail : Inde


image
CARTE INDE


Deuxième extension avec uniquement de nouvelles cartes. Le côté Inde propose un gros défi, beaucoup de toutes petites routes et des blocages nombreux. Chacun doit passer dans les petits chemins, ce qui créer un beau conflit passionnant.


Une nouvelle règle : où l’on gagne des points en faisant des boucles avec nos trains. Vu la carte serrée, il est plus simple de boucler que de faire de longues routes.


Joué trois fois pour le moment, une carte que j’adore. On retrouve le côté blocage de la première version.


À noter tout de même que c’est une carte qui peut se jouer à 4 joueurs maximum.


CARTE SUISSE


L’autre face présente la carte de Suisse. Une extension qui était sortie toute seule pendant un temps, mais qui était épuisée. Pour ceux qui l’ont, c’est dommage. Mais moi qui ne l’avais pas, c’est parfait.


Une carte spéciale pour deux ou trois joueurs. Avec des destinations pour traverser la Suisse. Les cartes destinations sont souvent proches, ce qui permet d’en faire de très nombreuses. Il ne faut surtout pas hésiter à piocher plus de destinations dans cette version.


Je ne l’ai pas encore pratiqué avec ma version. Mais j’y avais joué il y a longtemps quelques parties avec la vraie extension. La version d’après moi pour faire de gros scores.


Les extensions non officielles
Il existe certainement plus d’une centaine de cartes faites par des fans.


Je ne parlerais que des deux que je possède.


Les aventuriers du rail : Lyon
CARTE LYON


image


La version Lyon qui propose d’implanter ses trains dans la ville de Lyon. Une carte bien équilibrée et suffisamment de passage pour ne pas être totalement bloqué.


Attention toutefois, si les adversaires veulent vraiment jouer le blocage c’est une carte qui peut le permettre.


Les aventuriers du rail : Québec


CARTE QUÉBEC


image


Enfin la dernière carte que je possède, une version spéciale Québec. Qui permet de se déplacer dans la province de Québec. Le Saint-Laurent est bien convoité sur ses deux rives. Le gros défaut de cette carte est sa lisibilité. Les couleurs des tronçons ne sont pas toujours clairement identifiées. Dommage, car cela nuit légèrement au jeu.


Complément
Entre le moment où j’ai écrit l’article et la phase de relecture, il s’est passé quelques semaines. Et entre temps, j’ai du faire au moins une dizaine de parties en version équipe. Tout sur la carte Asie, sauf une sur la carte Suisse.


L’extension équipe apporte vraiment une nouveauté intéressante. En ce moment à chaque fois que l’on propose le jeu, c’est la version équipe qui est choisie.


Je conseille vivement à ceux qui connaissent bien le jeu d’essayer la version équipe, ça apporte une nouvelle dimension au jeu tout à fait intéressante. Et encore plus passionnante lorsque l’équipe parvient à se comprendre parfaitement sans se parler.


Je tenterais certainement la variante équipe sur ma carte Lyon ou Québec. Je pense que ça peut être intéressant également.


Bertrand


Retour
Retour Sulder Magazine 34

Conception et réalisation par Bertrand Garaud 2000-2020