Mortemobire GARAUD.NET
   
  Sulder Magazine 72 (2022)
 Section jeux de société (PARTIE) 40k : Mission 1
Le site de largage
Contexte


Les guerriers d’Ultramar ont débarqué sur Korvon II et doivent protéger la zone d’atterrisage tandis que le reste de leurs forces gagne la surface. La death guard ne peut pas laisser les Spaces Marines prendre pied sur Korvon II et a déployé une partie de ses meilleures troupes afin de stopper l’ennemi.


Présentation de la partie


La partie dure 5 rounds. La Death Guard gagne 1 point de victoire pour chaque unité qui arrive dans la zone des Spaces Marines. Les Ultramarines gagnent 1 point de victoire pour chaque unité encore en vie en fin de partie.


Déroulement


Mon plan est simple. Profiter du Myphitic pour aller devant, utiliser ses armes pour éliminer un maximum de troupes et qu’il protège l’avancée des autres unités qui vont se faufiler derrière lui.


image


Le plan va être respecté initialement. Sauf que le Myphitic ne va causer aucun dommage de la partie. Il va encaisser le premier tour. Puis perdant trop de vie, je le lance en corps à corps. Mais là encore, il ne fera aucun dommage et va même perdre ses derniers points de vie en corps à corps. Il ne sera pas rester assez longtemps pour protéger l’avancé des Poxwalkers qui vont se faire détruire progressivement.


image


Heureusement, les plagues marines vont compenser. Ils vont parvenir à éliminer les intercessors, les hellblasters et endommager le Librarian. Ce dernier va rater une attaque psyker qui va lui donner des dommage.


Finalement, ma dernière troupe, le Biologus va elle-aussi rater tous ses jets pour faire des dommages. Mais elle va se rattraper en mourant. Le Biologus explose et il entraine avec lui le reste des intercessors, du librarian et des agressors. Bon il tue aussi 2 plagues marines.


image


A la fin de tout ça, il reste un unique Agressor à Adrien et moi trois Plagues Marines. Mon unité n’est pas assez loin sur la carte, donc il ne gagne pas de point de victoire. Par contre 1 point pour Adrien parce qu’il a encore une unité en vie. Une victoire de justesse pour les Ultramarines.
Retour
Retour Sulder Magazine 72

Conception et réalisation par Bertrand Garaud 2000-2022